La vieille qui aimait les livres

« Rien ne serait arrivé si, en même temps que les livres, Gaby n’avait aimé Jules, et le rhum ambré » : ce roman conte l’histoire d’une vieille dame indigne et amoureuse, car qui a dit que l'amour était réservé aux jeunes ?

Pour Gaby, les livres sont un atout vital, ceux de Luis Sepulveda, en particulier, Le vieux qui lisait des romans d’amour, ou Journal d’un tueur sentimental, Le neveu d’Amérique… Ils sont ce qui tisse et porte la vie. L’Arbre-monde (« The Overstory » en version originale) de Richard Powers va constituer un premier lieu où être.

À deux, ils vont imaginer une autre vie, et un jour, ils vont réaliser leur rêve. Comment ?

Vous le découvrirez en lisant ce roman.